Blog

Les options de financement pour les projets de construction


De nos jours énormément de choses ont changé. Si auparavant l’on avait besoin de prendre en compte une multitude de paramètres juste pour établir que notre projet n’était pas réalisable (faute de moyens) et qu’il fallait l’oublier pour ne plus jamais y repenser ; aujourd’hui il existe beaucoup de formules de financement qui existent pour nous alléger le lourd fardeau que représente le financement de ce projet si cher à nos yeux qu’est celui de la construction d’une maison.  

Les différentes options de financement

Parmi les options de financement de notre projet de construction d’une maison nous avons : le prêt à taux zéro, le prêt épargne logement, le prêt Action logement, le prêt d’accession sociale et  les aides financières locales. Cela vous aidera au moment de régler la facture de votre constructeur de maison à Quimper. Le prêt à taux zéro est une option de financement qui vous octroie un crédit financier dépourvu de tout intérêt. Il vous permet donc d’obtenir une importante somme  d’argent dont le montant de remboursement ne variera pas. C’est une option abordable car elle est tributaire de vos moyens financiers.

Le prêt épargne logement est quant à lui pourvu d’intérêts, il est accessible aux titulaires de comptes épargnes alimentés mensuellement depuis plus de 4 ans. Ensuite le prêt action logement est une option qui n’est permise qu’aux travailleurs salariés d’une entreprise privée qui est non agricole, forte de plus de dix personnes et il est pourvu d’un taux d’intérêt mais qui s’avère relativement faible car il est tributaire de la situation financière du demandeur. Sa durée maximale est limitée à 20 ans, il représente un montant qui est compris entre 7000 et 25000 euros. Le prêt d’accession sociale est un prêt qui provient de l’état ; il a l’avantage d’être conséquent et d’avoir un taux assez bas. Les aides financières locales sont quant à elles des facilitations octroyées par les structures des collectivités locales ; elles régissent l’impôt, les primes et les exonérations.

L’exonération de la taxe foncière

Toutes les options citées ci-dessus doivent être pensées et sollicitées avant même de réellement conceptualiser le projet de construction de votre maison. Cependant, il est heureusement possible après la fin de construction de la maison de solliciter une aide qui est d’une nature particulière et différente des autres. Elle consiste en une demande d’exonération totale ou partielle d’impôts allant de  deux à cinq ans.


23 mai 2018
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 3 =