Immobilier Suisse

131 Vues
Avant d'acheter, vous devez évaluer la propriété. Le conseiller qui s'occupe de votre hypothèque l'a probablement déjà fait auparavant, de sorte que vous pouvez profiter de son expérience.Il est presque impossible de négocier le prix d'une propriété neuve. Les constructeurs savent qu'il n'y a pas en lire plus

Visiter le Site Ajouter aux Favoris Contacter l'Auteur
Boîte à Outil

131 Vues

0 Commentaires

Imprimer cette Page

Ajouter aux Favoris

Avant d’acheter, vous devez évaluer la propriété. Le conseiller qui s’occupe de votre hypothèque l’a probablement déjà fait auparavant, de sorte que vous pouvez profiter de son expérience.

Il est presque impossible de négocier le prix d’une propriété neuve. Les constructeurs savent qu’il n’y a pas beaucoup de maisons en Suisse, et s’il y a quelque chose que vous n’aimez pas dans la maison ou que vous voulez changer, vous devrez payer pour les changements. Toutefois, dans le cas d’une propriété plus ancienne, la négociation est possible – bien que vous puissiez évidemment vous retrouver avec des vendeurs déterminés à ne pas en modifier le prix. En général, il est plus facile de négocier, si vous êtes en mesure d’obtenir une propriété hors de votre chemin – bien que cela peut être incroyablement difficile avec si peu de propriétés disponibles en Suisse.

Négocier l’achat

Il est également possible que votre banque évalue la propriété à un prix inférieur et refuse ensuite de vous accorder une hypothèque élevée. Dans ce cas, vous devriez utiliser l’évaluation de votre banque comme outil de négociation.

Une autre chose qui peut arriver, c’est que vous devez « enchérir » sur cette propriété à cause de la concurrence, auquel cas le prix de vente initial peut augmenter.

Si vous n’avez toujours pas assez de revenus pour acheter la propriété, vous devriez commencer dès maintenant à demander des hypothèques aux banques.

Protocolisation de l’achat du bien immobilier

Une fois que vous avez convenu d’un prix et que vous êtes prêt à procéder à la vente, les transactions doivent être portées devant un notaire. Même s’il est choisi par l’acheteur, le notaire est tenu par la loi de rester neutre entre les deux parties.

Tous les contrats préliminaires d’achat d’appartement ou autres et les lettres d’intention doivent être présentés devant notaire. Sans authentification notariée, votre transaction ne sera ni légale ni valide. Vous serez appelé à comparaître en personne, mais vous pouvez également désigner un représentant légal (ce qui nécessite une procuration établie par le notaire).

SIgner le compromis

La première étape consiste à signer le compromis de vente établi par le notaire. L’accord garantit que l’acheteur ne vendra pas le bien à une autre personne. En échange, vous devez verser 10 % du dépôt à titre d’écart d’acquisition.

Pour les non-résidents, cette convention est conditionnée à la réception de l’accord des autorités pour procéder à la vente. À ce stade, vous devez être prêt à attendre au moins deux mois, peut-être même trois (habituellement pendant les vacances d’hiver ou si le quota annuel de permis a déjà été rempli). Si la permission vous est refusée, votre dépôt vous sera remboursé et la propriété sera remise sur le marché avec seulement le paiement du notaire à payer.
Si votre demande de permis est acceptée et que vous avez les moyens de payer (au moyen d’un prêt hypothécaire ou d’un loyer), vous pouvez procéder à la transaction. Le notaire établira l’acte authentique (acte de vente), qui sera lu par les deux parties en même temps. Après avoir signé les deux, le notaire les présentera au cadastre cantonal.

Par la suite, vous devrez placer les 90 % restants des fonds en fiducie chez le notaire (qui les conservera jusqu’à ce que la transaction soit complétée). Si vous allez acheter une nouvelle propriété, le paiement peut être effectué en plusieurs versements, au fur et à mesure que la construction progresse (p. ex. 50 % lorsque les fenêtres sont équipées, 30 % lorsque les meubles sont placés et les 10 % restants sont placés avant le déménagement). Cela doit se faire par écrit dans les actes.
Une fois l’acte enregistré, le propriétaire de la propriété changera. Le notaire transférera le montant du dépôt de garantie au vendeur et vous (l’acheteur) recevrez une déclaration cadastrale à jour certifiant que la propriété est maintenant à vous.

Cette procédure ne devrait pas prendre plus de 16 jours si vous avez déjà une hypothèque et les permis nécessaires (permis UE B / ETA citoyens sans résidence en Suisse, permis C pour le reste des non-résidents).

Frais supplémentaires

Outre les frais de propriété, vous devez payer les frais de notaire (généralement entre 0,02% et 1% de la valeur du bien, plus 7,6% de TVA, bien que cela varie d’un canton à l’autre), l’impôt sur le transfert du terrain (environ 4%, varie également entre les cantons – supprimé à Zurich) et les frais d’enregistrement du travail (entre 1% et 1,5%, selon le canton).

Adresse internet de votre Site Lien vers le Site Internet
Acceptation des Conditions
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :
Address Genève
Catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 4 =