Blog

5 conseils pour louer son appartement entre particuliers

location appartement

Quand on veut mettre en location son appartement, il n’est pas toujours nécessaire de passer par des professionnels en immobilier, car tout peut se passer entre particuliers. Toutefois, il faut bien connaître les obligations qui reviennent à chacun. Si vous voulez louer votre appartement entre particuliers, voici 5 conseils qui vous seront très utiles.


  1. Le cadre juridique de la location entre particuliers

Juridiquement parlant, on peut faire une location appartement particulier, il n’existe pas de règles juridiques spécifiques, mais il faut bien suivre les règles générales de la location. Ça passe par le contrat en bonne et due forme et les documents obligatoires. Le locataire doit donner au bailleur un dossier de candidature avec l’avis d’imposition, les bulletins de paie, les éventuelles cautions…


  1. L’annonce et les photos

Pour la mise en location de votre appartement, il faut écrire l’annonce immobilière. Elle doit être attractive pour intéresser les potentiels locataires, et elle sera accompagnée de belles photos. Pour l’annonce, certaines informations doivent apparaître comme la superficie, le nombre de pièces et de chambres, les équipements et l’existence ou non d’un espace extérieur. Concernant les photos, il faut qu’elles aient un maximum de luminosité. Il faut aussi que l’appartement soit parfaitement rangé si c’est une location meublée. Une fois que c’est fait, on publie l’annonce sur les sites spécialisés.

  1. Le loyer

location entre particuliers
Crédits : Pixabay

Pour fixer le loyer d’un appartement dans le cadre d’une location entre particuliers, il faut analyser le marché immobilier locatif de la ville où se trouve le bien. On fait une comparaison des annonces semblables dans le même quartier pour avoir une idée précise du loyer à proposer. Il faut tenir compte de la surface de l’appartement, de son caractère meublé ou non, du nombre de pièces, des équipements, de son état en général… À noter qu’un appartement meublé peut se louer entre 10 et 30 % plus cher qu’un appartement vide.


  1. Les diagnostics immobiliers obligatoires

En tant que bailleur, vous devrez donner à votre locataire les diagnostics obligatoires qui seront annexés au bail de location. Il y a le DPE (Diagnostic de Performance Energétique), l’ERNMT (État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques) et le CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb). Notons également le diagnostic termites si l’appartement est dans une zone classée à risque et le diagnostic de l’état de l’installation intérieure d’électricité et de gaz. Pour établir ces diagnostics, il est possible de faire appel à un expert certifié.

  1. Le choix du locataire

Louer son appartement entre particuliers demande de choisir un locataire. Vous allez devoir réunir et confronter toutes les demandes. Vous ne devrez retenir que les candidats avec un dossier complet, c’est un gage de sérieux. Après, analysez les revenus qui doivent être 3 fois le montant du loyer ou s’en approcher. Pensez également aux garanties, pour ça, posez-vous les bonnes questions : « Est-ce que les locataires ont-il un garant ? », « Est-ce qu’ils ont fait appel à un garant institutionnel en ligne ? Après le tri, convoquez les candidats retenus, au moins 3. Faites confiance à votre feeling pour faire le bon choix. Certainement, un locataire souriant, agréable, courtois et ponctuel sera plus respectueux des lieux et plus fiable.


18 mai 2021
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


7 + 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.