Blog

Principes de l’entraînement des microstructures contractiles musculaires en musculation


Aujourd’hui, nous pouvons affirmer avec certitude que sans endommager les fibres musculaires, il est impossible de poursuivre la croissance musculaire. Plus les dommages infligés aux tissus sont importants, plus la supercompensation qui s’ensuit sera forte. Cependant, seuls les athlètes novices sont capables de progresser rapidement. Ensuite, les performances commencent à décliner. Le sujet de l’exposé d’aujourd’hui sera les principes de l’entraînement de la microstructure des muscles contractiles en musculation.

 

Raisons de la réduction des progrès de la formation

 

La plupart des haltérophiles qui n’utilisent pas de stéroïdes augmentent la concentration des sources d’énergie dans les cellules. Le processus est assez rapide, mais il y a un certain niveau à partir duquel le remplissage des cellules en énergie s’arrête.

 

Si de nouvelles structures contractiles ne sont pas synthétisées, la croissance musculaire s’arrête. Au cours des premières semaines d’entraînement, les muscles s’hypertrophient et s’hyperplasient très rapidement chez les athlètes novices, et cela ne nécessite aucune technique ou méthode particulière. Cette période dure généralement environ trois mois. Pour en savoir plus sur la formation et les médicaments à prendre, consultez le site https://123steroid.net/substance-active/injection-de-steroide/trenbolone/trenbolone-acetate/.

 

Après cette période, le corps atteint un plateau et l’athlète ne voit aucun progrès dans la croissance musculaire ou l’amélioration de la force. Si le système nerveux central ne subit pas un nouveau choc maintenant, les progrès ne commenceront pas.

 

Il faut du temps et des matériaux de construction pour réparer les fibres endommagées et les faire repousser. Mais après une progression initiale rapide, les protéines ou la créatine ne peuvent pas vous aider. Vous devez donner à votre corps un coup de pouce pour continuer à construire du muscle. Pour ce faire, vous devez décomposer certaines structures contractiles – l’actine et la myosine.

 

Ces structures protéiques interagissent les unes avec les autres, ce qui entraîne une contraction musculaire. C’est ce complexe qu’il faut décomposer. Lorsqu’un athlète commence à s’entraîner, la myotine et l’actine sont endommagées très rapidement et gravement. On peut en juger par les sensations douloureuses qui apparaissent constamment dans les muscles après l’entraînement.

 

Pendant cette période, vous pouvez augmenter légèrement le poids de travail et laisser le nombre d’exercices, de séries et de répétitions inchangé. Cela permet de progresser à nouveau pendant un certain temps, mais ce n’est pas la méthode la plus efficace pour prendre du poids.

Il est également possible de réduire la durée de l’entraînement, mais de travailler à l’intensité la plus élevée possible. Il faut dire que la méthode n’est pas devenue extrêmement populaire, même si elle a encore des fans. Alors, que peut-on faire pour surmonter les plateaux ?

 

Principes d’entraînement des microstructures musculaires

 

  • Durée des sets

La durée des approches doit être d’environ 20 secondes, ce qui a été prouvé par de nombreuses études scientifiques. En effet, le complexe d’actinomyosine ne peut être décomposé que lorsque les réserves d’ATP sont épuisées. Tous les athlètes naturels doivent garder à l’esprit que des muscles gonflés ne sont pas une preuve de croissance future, au contraire, il n’y en aura pas.

  • Nombre de jeux

Après avoir effectué la première approche, les niveaux d’ATP sont minimaux. En 3 à 6 minutes, les réserves d’ATP sont non seulement restaurées, mais même légèrement supérieures aux réserves initiales. C’est la principale difficulté, car il est beaucoup plus difficile d’épuiser la réserve d’ATP après 6 minutes. La dégradation de la myosine et de l’actine est également affectée. Par conséquent, la deuxième série ne sera pas aussi efficace.

  • Temps de repos entre les séries

Nous l’avons déjà mentionné ci-dessus. Qu’après avoir effectué une approche, le niveau d’ATP est légèrement plus élevé que le niveau initial. En quelques heures, votre corps commence à fonctionner de la même manière qu’avant, ce qui entraîne une diminution des niveaux de créatine et d’ATP.

Les niveaux des porteurs d’énergie reviennent à la normale en quelques jours et si vous ne répétez pas l’entraînement à ce moment-là, la phase de perte de compensation commence. Pendant cette période, le niveau d’ATP continue de diminuer. C’est à ce moment-là qu’une répétition de l’entraînement est nécessaire, car il sera beaucoup plus facile de décomposer le complexe actinique-myosine. Pour les sportifs de niveau intermédiaire, la durée optimale de repos après l’entraînement de chaque groupe est de 12 à 16 jours. Il est à noter que pour les petits groupes de muscles, cette durée peut être réduite de 2 ou 4 jours, mais pas plus. Source tirée de : https://123steroid.net/produit/winstrol-depot-1-ml-desma-labs/.

  • Nombre de répétitions

Nous avons déjà mentionné que la synthèse d’ATP commence à ralentir après environ 9-12 minutes. Par conséquent, vous devez effectuer 5 à 6 répétitions en 10 secondes, dont environ 4-5 seront négatives. Il est important de se rappeler que les mouvements de la phase positive doivent être explosifs, tandis que les mouvements de la phase négative doivent être lents et entièrement contrôlés.

 

En conclusion, rappelons que vous devez toujours penser à vous échauffer. Pour progresser constamment, vous devez modifier votre programme d’entraînement en fonction de


24 octobre 2022
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


9 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.