Blog

Quelle différence existe-t-il entre un gîte et une chambre d’hôtes ?


Souvent confondus, la chambre d’hôtes et le gîte sont pourtant deux types d’hébergement bien distincts.

Si vous voulez passer un séjour à la campagne ou sur une île, c’est le moment de comprendre ce qui particularise chaque type d’hébergement. Découvrons ensemble ces différences.

Première différence entre chambre d’hôtes et gîtes : la présence du propriétaire

La présence ou non du propriétaire des lieux joue beaucoup dans la décision finale des touristes et voyageurs, locataires saisonniers. Ce premier point peut faire toute la différence.

En effet, lorsque vous choisissez de louer une chambre d’hôtes, vous êtes appelé à vivre sur le même domaine ou sous le même toit que le maître des lieux. C’est une condition qui incommode certains visiteurs.

Si vous désirez faire un tour du côté de Vichy, rendez-vous sur le site http://www.chambre-hote-vichy.fr. Vous y découvrirez des chambres d’hôtes bien aménagées par le gérant. Il vous est même loisible de demander plus d’une chambre. Dès que la commande sera passée, le propriétaire des lieux se pliera en quatre pour vous les aménager avant votre arrivée.

Les gîtes par contre sont généralement situés dans un domaine totalement indépendant du domaine du propriétaire.

Deuxième différence entre chambre d’hôtes et gîtes : les prestations offertes

Les prestations offertes diffèrent d’un type d’hébergement à un autre.

Lorsque vous louez une chambre d’hôtes, vous bénéficierez d’un service qui prend en compte une partie de votre restauration. Le maître d’une maison d’hôtes devra donc obligatoirement servir un petit-déjeuner à ses locataires. S’il le désire, il peut offrir aux visiteurs un dîner du terroir qu’ils partageront de préférence en famille. Il n’y est pas tenu obligatoirement. S’il le fait, ce sera simplement par respect des règles de l’hospitalité et pour instaurer une atmosphère de convivialité. Toutefois, l’habitant est tenu de vous fournir du linge de maison pour dresser votre lit et vous donner accès à une salle d’eau ainsi qu’à un WC.

En ce qui concerne la location de gîte, le gérant n’a aucune obligation de service envers le locataire. Son obligation s’arrête à fournir un appartement meublé.

Troisième différence entre chambre d’hôtes et gîtes : la règlementation

Les chambres d’hôtes et les gîtes ne sont pas soumis aux mêmes règlementations.

Selon la loi, un gîte ne peut être loué au-delà de 90 jours et le nombre de personnes que le propriétaire des lieux peut héberger oscille entre 2 et 15 personnes, pas plus. La loi stipule aussi que le propriétaire du gîte n’a aucune obligation de service d’accueil ni d’équipements communs envers ses locataires.

Les gîtes sont considérés comme des locations saisonnières en meublé. Pour cela, le propriétaire est tenu de prendre en compte les réalités immobilières du moment dans la zone avant de fixer les clauses financières du contrat.

La loi est aussi stricte quand il s’agit de la location de chambre d’hôtes. Dans une maison d’hôtes, le propriétaire n’a pas le droit de louer plus de 5 chambres et ne peut accueillir plus de 15 personnes au même moment. L’habitant a, par ailleurs une obligation de service tel que mentionné plus haut.


7 octobre 2020
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.