Blog

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?


Dans notre société où la culture du régime est bien ancrée, une petite révolution est apparue dans les années 1990. L’alimentation intuitive, concept créé par les Américaines Evelyn Tribole et Elyse Resch, gagne du terrain chez les nutritionnistes et les médecins occidentaux.

Ces dernières années, les recherches ont révélé l’inefficacité des restrictions alimentaires : en effet, près de 95% des personnes ayant suivi un régime ont repris le poids perdu deux ans après. Si le problème du surpoids et de l’obésité est un réel enjeu de santé publique en France, l’alimentation intuitive pourrait s’avérer en être une réponse efficace.

Apprendre à écouter son corps

L’alimentation intuitive est née à partir d’un constat : nous naissons tous avec la capacité de nous auto-réguler, de suivre nos sensations de faim. Les bébés pleurent quand ils veulent le biberon et s’arrêtent quand ils en ont eu assez. Les enfants également sont capables de suivre leurs sensations corporelles et c’est pourquoi nombre d’entre eux ne finissent par leur assiette à table.

Cependant, la société nous apprend à ignorer notre faim et notre satiété pour correspondre à des normes culturelles et sociales. De nombreuses règles sont alors inculquées : finir son assiette même lorsqu’on n’a plus faim, manger à heure fixe alors qu’on n’en a pas envie, manger quelque chose pour se calmer les nerfs, comme un enfant à qui l’on donne un bonbon pour qu’il cesse de pleurer…

La nourriture prend alors une tout autre dimension et cesse de remplir son rôle : répondre à nos besoins physiologiques.

Le rôle néfaste des régimes

Légende : Il faut arrêter de diaboliser certaines catégories d’aliments

 

Les régimes nous déconnectent de nos sensations corporelles : il s’agit de se priver, de diaboliser des aliments, de se frustrer. Et le cerveau n’aime pas la frustration : plus on lui interdit quelque chose, plus il en a envie. Bien sûr, les conseils nutritionnels peuvent être particulièrement intéressants à suivre lorsque vous êtes un grand sportif ou encore un joueur de poker qui doit se préparer à un tournoi. Mais pour la plupart des gens, une trop grande restriction peut aboutir à un trouble du comportement alimentaire et provoquer des crises de boulimie ou d’hyperphagie, et ainsi favoriser l’effet yoyo.
L’alimentation intuitive cherche donc à nous reconnecter à nos sensations corporelles : la faim, la satiété, le rassasiement, le plaisir. Au revoir la culpabilisation et les frustrations ! Le but est donc de se réconcilier avec la nourriture et avec son corps.

Les principes de cette alimentation

  • 1.Dites adieu aux régimes

Comme nous l’avons abordé, les régimes ne sont que de fausses promesses : aucune diète miracle ne vous fera perdre du poids sur le long terme, à moins de vivre une vie entière de frustrations ! Les études ont même démontré que 40% des gens qui avaient fait un régime restrictif avaient repris davantage de poids que les kilos perdus. Les effets peuvent donc être dévastateurs sur le long terme.

  • 2.Faites la paix avec la nourriture

Il n’y a pas de bon ou de mauvais aliment : ils sont tous utiles pour notre corps. Il n’est pas un hasard que notre cerveau soit friand de nourriture grasse et sucrée, car en temps de disette, elle lui permettait de tenir plus longtemps. Il est donc important d’arrêter de diaboliser certaines catégories d’aliments et de suivre ses envies, car souvent le corps sait ce qui est bon pour lui.

  • 3.Reconnectez-vous à vos sensations corporelles

N’ayez pas peur d’avoir faim : c’est un signal tout à fait normal et essentiel de notre corps ! Beaucoup de gens mangent avant même d’avoir faim, parfois même cherchent à l’anticiper. Mais c’est un outil physiologique formidable qui doit être respecté : il faut donc manger lorsqu’on a faim et s’arrêter lorsqu’on est arrivé à satiété. Essayez d’apprécier votre repas et d’être présent à ce que vous faites. Il est donc important d’éviter les sources de distraction.

  • 4.Apprenez à gérer vos émotions

Vous êtes triste et vous avez envie de manger un carré de chocolat ? Dégustez-le sans complexe ! Si vous essayez de l’éviter, la frustration pourra devenir telle que vous allez vous jeter sur la tablette et manger beaucoup plus que vous ne l’auriez fait si vous vous étiez accordé ce plaisir.

Il n’est pas anormal d’avoir des envies de manger émotionnelles. Cependant, si les émotions sont difficiles à gérer et prennent trop de place dans votre quotidien, il est important d’apprendre à les gérer. La méditation, le sport, la réflexologie ou encore une thérapie pourra vous donner les clés nécessaires pour être plus zen !


2 octobre 2020
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 0 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.