Blog

Qu’est-ce que le système endocannabinoïde ?

système endocannabinoïde

On connaît tous le système immunitaire et le système nerveux, mais peu de gens connaissent ce que c’est vraiment le système endocannabinoïde. On l’a découvert il y a une trentaine d’années, et il tient un rôle crucial dans le maintien des équilibres de notre organisme. Pour tout savoir sur le système endocannabinoïde, vous êtes invité à continuer votre lecture.

Le système endocannabinoïde proprement dit

Le système endocannabinoïde regroupe tous les émetteurs et les récepteurs cellulaires et les molécules dans notre organisme. Ce sont des récepteurs spécifiques que l’on appelle récepteur cannabinoïdes. On trouve ce système chez tous les mammifères, et c’est pour ça que le CBD sur cbxmedical.com ainsi que les autres cannabinoïdes agissent sur les animaux. En clair, il intervient dans le maintien de l’homéostasie et dans la protection des organes contre les dégâts chroniques provoqués par une exposition à une inflammation ou à des substances toxiques. Le système endocannabinoïde a recours à différents mécanismes complexes afin de maintenir l’équilibre, il fait remonter les processus quand ils sont en baisse et les font descendre quand ils sont en hausse. D’une certaine façon, il améliore la capacité de notre organisme à communiquer avec lui-même pour conserver le contrôle sur le processus d’homéostasie. C’est donc un élément crucial pour notre corps. À noter que c’est dans les années 1990 qu’ils ont été isolés grâce à l’étude de l’action du cannabis sur notre cerveau. Le terme est inspiré du mot cannabis, et le préfixe « endo » veut dire qu’ils sont créés par le corps. Cette grande découverte est due au professeur israélien Raphaël Mechoulam, il isola le THC en 1963, il aperçut que notre corps créait les mêmes actions sans présence de THC.

Les récepteurs endocannabinoïdes

système endocannabinoïde
Crédits : Pixabay

Les récepteurs cannabinoïdes sont des protéines recevant les signaux chimiques de l’extérieur des cellules. Quand un signal chimique est lié à un récepteur, il provoque une réponse cellulaire. Ces récepteurs répondent à 3 types de liants : les endocannabinoïdes générés par l’organisme mamillaire, les phytocannabinoïdes créés par les plantes et les cannabinoïdes synthétiques. On trouve deux sortes de récepteurs endocannabinoïdes : le CB1 (dans le cerveau et les terminaisons nerveuses) et le CB2 (partout dans l’organisme). Le premier se trouve dans le système nerveux central et périphérique dans les cellules gliales et dans les cellules nerveuses alors que le second est présent dans les cellules du système immunitaire ainsi que dans les membranes des cellules immunitaires. On trouve également le récepteur CB2 dans les os, la rate, la thyroïde et les amygdales. Ce sont des récepteurs unis aux protéines G, et c’est le CB1 qui est responsable des actions psychotropes du cannabis. Selon les scientifiques, il y a encore un troisième récepteur, mais jusqu’à maintenant, il n’a pas encore été isolé.

Les endocannabinoïdes sont apportés par notre alimentation, mais ils sont également présents dans le lait maternel, dans les acides gras des aliments et dans les omégas 3. Ce sont les acides gras qui créent les endocannabinoïde endogènes (anandamide et 2-AG). Les endocannabinoïdes naturellement dans le corps sont des neurotransmetteurs spécifiques, ils ne réagissent que quand c’est nécessaire. Il y a également les endocannabinoïde exogènes provenant des sources extérieures, et ils viennent généralement de la consommation de cannabis (CBD et THC).


1 juillet 2021
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


8 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.