Demande de crédit pour frontalier

44 Vues
Retraçons ensemble le processus qui, au fil des âges et des siècles, a conduit à la naissance de l'institution Banque et des crédits en Suisse.L'habitude de conserver ses économies en lieu sûr et de recourir à d'autres pour demander des prêts, en cas de besoin, a en fait des origines très anciennes. D en lire plus

Visiter le Site Ajouter aux Favoris Contacter l'Auteur
Boîte à Outil

44 Vues

0 Commentaires

Imprimer cette Page

Ajouter aux Favoris

Retraçons ensemble le processus qui, au fil des âges et des siècles, a conduit à la naissance de l’institution Banque et des crédits en Suisse.

L’habitude de conserver ses économies en lieu sûr et de recourir à d’autres pour demander des prêts, en cas de besoin, a en fait des origines très anciennes. Déjà les Sumériens et les Babyloniens, quelques millénaires avant la naissance du Christ, faisaient garder leurs biens par les prêtres du temple.


Antiquité

Avec la naissance de l’argent, ils ont été remplacés par des professionnels qui exerçaient leur activité, d’abord près des temples eux-mêmes, puis dans les principaux lieux d’échange, tels que les marchés et les ports. Les Grecs les appelaient “trapézites”, du mot “trapeza”, le comptoir derrière lequel ils exerçaient leur activité. Ils faisaient office de changeurs de monnaie, percevaient les impôts et les hommages au nom de la communauté urbaine et accordaient des prêts. 
De Grèce, la tradition s’est répandue d’abord chez les Égyptiens, puis à Rome, où les “argentari” travaillaient.

L’époque médiévale

Le Moyen Âge a vu l’apparition des lettres de crédit, qui ont libéré les commerçants et les dirigeants du danger de transporter de grandes quantités d’argent ou d’objets de valeur lorsqu’ils se déplaçaient, même pendant des mois, d’un endroit à un autre. Il s’agissait essentiellement de la première forme de chèque : les banquiers se portaient garants des paiements, en signant une lettre (appelée “lettre de crédit”) les engageant à payer des sommes au nom du porteur. Cette nouvelle activité a connu un grand succès : dans les plus grandes villes commerciales d’Europe, les familles de banquiers sont devenues riches et puissantes, au point de venir prêter de l’argent aux dirigeants de l’Europe, finançant ainsi leurs guerres. Il pouvait arriver que des rois et des comtes offrent aux banquiers des titres de noblesse au lieu de rembourser le prêt.

Renaissance et XVIIe siècle

C’est à la Renaissance que la banque au sens moderne du terme est née. Il s’agit du Banco di San Giorgio, fondé à Gênes en 1406 en tant qu’institution chargée de la gestion de la dette publique. Au fil des décennies, on assiste au déclin des banques privées et à l’affirmation progressive des banques publiques. La première véritable banque d’émission fut la Banque d’Angleterre, constituée en 1694 sous la forme d’une société par actions, qui fut progressivement suivie par celles d’autres États européens. Leur but était avant tout de financer la classe marchande, en favorisant les échanges commerciaux par mer et par terre.

Dix-neuvième siècle

À partir de 1830, de nouveaux types d’établissements bancaires ont commencé à apparaître, chargés de collecter les dépôts et d’accorder diverses formes de crédit. La révolution industrielle a exigé de plus en plus de capitaux pour soutenir les industries naissantes qui étaient destinées à modifier l’équilibre économique de l’Europe. Les banques ont financé les dépenses publiques croissantes pour les travaux d’urbanisation, en premier lieu les chemins de fer, et ont fourni les ressources nécessaires au développement des industries textile, mécanique et sidérurgique. Le crédit bancaire a connu une expansion sans précédent dans l’histoire et de nouvelles institutions bancaires importantes ont vu le jour dans toutes les grandes villes.

Le système bancaire a évolué d’un point de vue technique et réglementaire. Les banques centrales des différents États ont été consolidées et les relations bancaires internationales entre les institutions publiques et privées ont été mieux définies.
 L’évolution du monde bancaire a fait des pas de géant, grâce aussi aux progrès de la télématique, qui a vu se répandre le commerce électronique, le commerce en ligne et la banque à domicile, en tant que nouvelles formes d’achat, d’investissement et de gestion des liquidités pour les citoyens et les entreprises.

Adresse internet de votre Site Lien vers le Site Internet
Acceptation des Conditions
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :
Address Genève
Catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.