Immobilier Suisse

321 Vues
Acheter une maison en Suisse : le guide ultime avant de déménagerComment se déplacer à l'étranger : au sein de l'Union européenneSi vous devez vous installer dans une ville de l'Union européenne, ce sera certainement plus facile, tant du point de vue organisationnel que bureauc en lire plus

Visiter le Site Ajouter aux Favoris Contacter l'Auteur
Boîte à Outil

321 Vues

0 Commentaires

Imprimer cette Page

Ajouter aux Favoris

Acheter une maison en Suisse : le guide ultime avant de déménager
Comment se déplacer à l’étranger : au sein de l’Union européenne
Si vous devez vous installer dans une ville de l’Union européenne, ce sera certainement plus facile, tant du point de vue organisationnel que bureaucratique. Tout d’abord, vous pouvez opter pour un déménagement qui utilise des véhicules tels que des camions et des camionnettes. N’oubliez pas qu’il est bon de tout organiser à temps car vous devez procéder à l’emballage de chaque objet. Sans parler de la route à suivre et des obstacles qu’il vaut toujours mieux prévenir. La meilleure solution est d’opter pour une entreprise spécialisée. Si c’est le coût qui bloque, vous savez qu’au bout du compte, vous n’économiserez guère en bricolant entre les boîtes, le matériel d’emballage, le transport, etc. Une entreprise spécialisée vous donnera les bons conseils et vous fournira les différents services de votre choix. Sans parler du fait que tout cela sera plus rapide et moins stressant.
Comment se déplacer à l’étranger : en dehors de l’Union européenne
Si vous faites partie de ceux qui ont décidé de sortir des frontières de l’Union européenne, et peut-être même d’outre-mer, alors l’organisation doit être encore plus longue. Gardez à l’esprit que pour un déménagement à l’étranger, il faut au moins 2 à 3 mois d’avance. Dans ce cas, l’entreprise spécialisée est pratiquement indispensable et n’oubliez pas de dresser une liste détaillée de tout ce que vous allez mettre dans les boîtes et les emballages. Cette liste est importante pour trois raisons :

    n’oubliez rien
    de le montrer à la douane
    pour obtenir une liste en cas de perte ou de dommage à l’assurance

En pratique, il faut d’abord essayer de régler toute la partie bureaucratique et administrative, et ensuite procéder à la partie pratique de l’ensemble. Nous avons deux autres conseils importants à vous donner :

    pour un déménagement sur un autre continent, comme moyen de transport, optez pour le bateau. Cela prendra plus de temps, mais vous économiserez beaucoup d’argent ;
    envisagez de souscrire une assurance pour les marchandises que vous emportez avec vous. Le voyage est très long, il y aura beaucoup de personnes qui entreront en contact avec vos objets et il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

En bref, pour faire face à un déménagement à l’étranger, il faut une organisation parfaite et, surtout, il faut avoir le temps de faire les choses calmement et en temps voulu. Ne vous inquiétez pas, vous réussirez et le grand pas que vous vous apprêtez à franchir sera peut-être plus facile que vous ne le pensez.

Acheter une maison en Suisse peut être une bonne idée. L’Etat suisse jouit d’une stabilité économique et d’une excellente qualité de vie. La Suisse, célèbre pour ses lacs et ses magnifiques paysages, possède également un excellent système de santé, des écoles, des universités de haut niveau et des avantages fiscaux. Ce pays est idéal pour ceux qui veulent passer leurs vacances, pour ceux qui décident d’y démarrer une entreprise et de faire des investissements immobiliers.

Voyons tout ce que vous devez savoir sur l’achat d’une maison en Suisse.

Qui peut acheter un bien immobilier en Suisse ?

Ils peuvent acheter des biens immobiliers (appartements/maisons/terrains) en Suisse :

    Citoyens suisses ;
    Les citoyens de l’UE et de l’AELE (Association européenne de libre-échange) résidant en Suisse. Les ressortissants étrangers domiciliés en Suisse ont donc les mêmes droits que les citoyens suisses ;
    Ressortissants de pays tiers (hors UE et hors AELE) titulaires d’un titre de séjour en cours de validité.

Je suis citoyen de l’UE et je souhaite vivre et travailler en Suisse, que dois-je faire ?

Pour tous ceux qui souhaitent travailler en Suisse, il sera nécessaire de demander aux autorités cantonales de la commune de résidence le permis de séjour B, qui sera valable 5 ans. Ce permis sera délivré sur présentation d’un contrat de travail (ou d’avoir ouvert une entreprise par ses propres moyens).

Après 5 ans, le permis B est renouvelable, après quoi, si vous continuez à travailler sur le territoire suisse, vous recevrez le permis C (permis de séjour).

Les personnes titulaires d’un permis C auront un droit de séjour illimité et sans restriction.

Une fois que vous avez obtenu le permis B, vous pouvez louer ou acheter une propriété.

Je suis citoyen de l’UE et je souhaite vivre en Suisse sans ouvrir un emploi, puis-je acheter une maison ?

Oui, puisque les ressortissants de l’UE et de l’AELE qui n’exercent pas d’activité lucrative ont droit au permis B sans emploi, s’ils peuvent prouver qu’ils disposent de moyens financiers suffisants et qu’ils ont une assurance maladie et accident couvrant tous les risques.

Par conséquent, les étrangers sans permis de séjour B ou C ne pourront pas acheter un séjour en Suisse en tant que résident, mais seulement en tant que résidence secondaire, à utiliser pendant 3 mois consécutifs au maximum. 

J’aimerais acheter une maison de vacances en Suisse, que dois-je faire ?

Toutefois, l’achat de biens immobiliers par des personnes vivant à l’étranger est soumis à certaines restrictions.

L’immeuble doit être situé dans une zone désignée par les autorités cantonales comme station touristique, soumise à des quotas.

En outre, les appartements de vacances ne peuvent pas être loués à des tiers pour de longues périodes (par exemple un an), mais seulement pour de courtes périodes.

En général, il est tenu compte d’une superficie nette ne dépassant pas 200 mètres carrés et d’une superficie de terrain ne dépassant pas 1000 mètres carrés.

En outre, il est interdit à une même famille de posséder plus d’un appartement de vacances : si le conjoint ou les enfants mineurs de l’acheteur possèdent déjà une maison de vacances en Suisse, l’autorisation d’achat ne sera accordée que si l’appartement a été inscrit au registre foncier avant que le nouvel achat soit enregistré.

En outre, la Lex Koller est une loi fédérale qui réglemente l’achat de biens immobiliers, en particulier de terrains à bâtir sur le territoire suisse par des personnes résidant à l’étranger. Cette loi, qui date de 1983, vise à empêcher la propriété étrangère excessive du territoire suisse.
Acheter une propriété par résidence

Pour l’achat d’un logement, les citoyens en possession d’un permis de séjour (B O C) ont les mêmes droits que les citoyens suisses.

Les étrangers (non ressortissants de l’UE et de l’AELE) qui résident en Suisse mais qui n’ont pas encore obtenu de permis de séjour C peuvent également acheter un permis de séjour sur leur lieu de résidence sans autorisation.

Avant d’acheter une maison ou un appartement, il est bon de vérifier auprès de l’autorité compétente (cadastre ou inspection cadastrale) si toutes les conditions nécessaires sont réunies pour que l’achat de la propriété puisse avoir lieu.
Fiscalité

Les résidents de Suisse paient des impôts à trois niveaux :

    l’impôt fédéral direct ;
    les impôts cantonaux ;
    les taxes municipales.

L’impôt fédéral est déterminé par le revenu, tandis que les deux autres sont déterminés par le revenu et le “patrimoine”, c’est-à-dire à la fois l’épargne, les valeurs mobilières, les biens immobiliers et les autres biens de valeur.

En pratique, le citoyen ne remplit qu’une seule déclaration, où les montants imposables qui en résultent sont soumis aux taux cantonal et fédéral, tandis que l’impôt communal est obtenu en appliquant un coefficient, appelé multiplicateur, aux montants dus au canton.

Il est donc facile de voir comment le fait d’être propriétaire d’une maison d’habitation influe sur le revenu.

Les propriétaires étrangers de résidences de vacances en Suisse sont également soumis à l’impôt foncier annuel.

L’impôt varie d’un canton à l’autre. Par exemple, au Tessin, les taxes annuelles s’élèvent à environ 1,3% du prix d’achat.

En outre, certains cantons prévoient un impôt spécifique supplémentaire sur l’immobilier, appelé impôt foncier.

Dans ce cas, le taux d’imposition est appliqué à la valeur estimée du bien, indépendamment des dettes qu’il supporte.

La plupart des bénéficiaires de cette taxe sont les municipalités, qui ont le droit d’y renoncer dans certaines législations.  
Pourquoi acheter une maison en Suisse ?

La qualité de vie, la sécurité et la qualité des services rendent le territoire suisse très attractif pour les étrangers qui souhaitent y vivre, avec ou sans activité lucrative.

Une fois l’obstacle bureaucratique surmonté et la question fiscale examinée, il ne reste plus qu’à choisir son logement idéal.

Le marché de l’immobilier en Suisse, et en particulier dans les régions frontalières comme le canton du Tessin, est très florissant. Dans les communes qui entourent Lugano, il y a de nombreux complexes résidentiels nouvellement construits, adaptés à tous les besoins.

Surtout dans les environs de Lugano, il sera facile de trouver des appartements de luxe à vendre, alors que si vous voulez acheter une seule propriété, par exemple une villa avec jardin, vous aurez besoin de vous déplacer dans des zones plus calmes et déplacées que la capitale.

Vous rêvez d’acheter un appartement en Suisse dans le canton de Vaud ?
Contactez Alliance immo !

Adresse internet de votre Site Lien vers le Site Internet
Acceptation des Conditions
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :
Address Lausanne
Catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 3 =