• voyance-pure-1
  • voyance-suisse

Voyance sincère

732 Vues
Les médiums qui ne dépendent d'aucune aide se nomment eux-mêmes medium purs et ne sont capables de prévoir que par leurs capacités Médiumniques, leurs situations ou leurs événements, ainsi que par les coups du destin et autres circonstances. Un médium est capable d'entrer en contact avec le monde spirituel, pa en lire plus

Visiter le Site Ajouter aux Favoris Contacter l'Auteur
Boîte à Outil

732 Vues

0 Commentaires

Imprimer cette Page

Ajouter aux Favoris

Les médiums qui ne dépendent d’aucune aide se nomment eux-mêmes medium purs et ne sont capables de prévoir que par leurs capacités Médiumniques, leurs situations ou leurs événements, ainsi que par les coups du destin et autres circonstances. Un médium est capable d’entrer en contact avec le monde spirituel, par exemple avec des anges gardiens ou d’autres êtres et pouvoirs spirituels, afin d’obtenir des informations lui permettant de prévoir des situations ou le résultat d’événements. Pendant longtemps, la clairvoyance sans aide a été considérée comme un privilège spécial des guérisseurs subtils et des rêveurs respectés. Dans les cercles de voyance Suisse, on suppose qu’un médium doit apporter son don au plus tard depuis sa naissance ou, mieux encore, depuis une vie antérieure. Les perceptions extra-sensorielles se produisent dans les clairvoyants purs à la fois dans l’état d’éveil et dans d’autres états de conscience, tels que la transe ou les rêves. Un bon voyant est capable de recevoir des images, des films et des inspirations linguistiques. Il doit être capable d’éteindre complètement ses propres pensées et de se préparer méditativement à la clairvoyance afin de pouvoir répondre aux moindres sentiments, voix et visions.

Peu importe vers qui vous vous tournez pour avoir un aperçu de votre propre avenir, une chose doit être claire : Vous devez façonner votre vie comme vous le souhaitez et ne pas vous laisser influencer par les déclarations des autres, qu’elles soient surnaturelles ou “simplement” les conseils de vos amis. Même si un clairvoyant a de si grandes capacités dans ce domaine, il ne peut pas garantir que ses prédictions se réaliseront à mesure qu’il les transmet. Cependant, la clairvoyance peut vous donner une nouvelle perspective sur votre vie ou sur vos préoccupations, questions et problèmes particuliers.
Que vous le sachiez ou non, il existe dans le monde, notamment en ligne, plusieurs communautés dites de “séduction”,

Leur création fait référence au passé, plus précisément à l’Amérique, dont sont issus des textes et des livres écrits par des “trailer artists” ou “Pick Up Artist” (PUA) autoproclamés et qui, au fil du temps, ont réussi à attirer un nombre infini d’adeptes attirés par la possibilité d’accroître leur succès sentimental/sexuel avec une relative facilité.

Comment puis-je savoir ces choses ? Eh bien… dans le passé, j’étais l’un d’eux, à la fois comme étudiant et comme professeur.

Bien qu’il existe de nombreuses écoles de pensée et que certaines d’entre elles se soient progressivement séparées des idées originales et soient même allées jusqu’à enseigner de manière relativement inoffensive et pour la plupart exemptes de mensonges et de comportements nuisibles, beaucoup continuent à suivre, presque littéralement, la pensée et les dictats des écoles originales.

Dans cet article, juste pour bien commencer la nouvelle année, je vais expliquer pourquoi ces écoles spécifiques de séduction sont extrêmement néfastes, mais je vais aborder le sujet d’un point de vue nouveau… même si subir ces techniques (de véritables manipulations) est certainement une expérience désagréable, les dommages peuvent être vraiment énormes même pour ceux qui les utilisent et c’est le point que je veux aborder : les dommages subis par la personne qui décide de suivre les enseignements de ces écoles.

…et ils sont beaucoup plus inquiétants que vous ne le pensez.

Allô ?

3… 2… 1… allez !

LES DIKTATS DES COMMUNAUTÉS DE SÉDUCTION

Quels sont les diktats absolument les plus néfastes enseignés par les communautés de séduction ?

Commençons par une petite liste, puis nous examinerons pourquoi des choses apparemment “inoffensives” (au moins pour ceux qui les utilisent) sont en fait extrêmement nocives.
Créer un alter ego

La première étape pour faire partie de ces communautés est la création d’un alter ego qui a un nom différent du vôtre, un peu comme si vous choisissiez un surnom sur n’importe quel forum en ligne.

La différence réside dans le fait que cet alter ego ne se limite pas à avoir un surnom, mais il est expressément expliqué que la personne doit s’habituer à considérer cette création comme une seconde peau pour s’assurer qu’en cas de rejet, le rejet lui-même puisse être dépersonnalisé et ne pas affecter son côté émotionnel.

“C’est votre alter ego qui a été rejeté… pas vous.”
Utiliser des acronymes pour classer les femmes

Une femme n’est plus : Alessandra, Francesca, Giulia, etc… deviennent à la place :

    si elle est jolie un HB (Hot Babe) suivi d’une note allant de 6 à 10 pour classer le degré de beauté.
    si elle est laide, elle devient un WP (cochon de guerre)

Pourquoi tout cela ?  La voyance pure vous le dit !Simple : de cette façon, il est d’abord plus facile de se vanter (“J’ai remorqué un HB10 ! Génial !”), mais surtout parce que ce faisant, l’apprentie caravane évitera de donner trop d’importance à la fille elle-même, diminuant une fois de plus la nervosité et le côté émotionnel de l’interaction, permettant d’agir avec plus de lucidité.
La conviction de faire partie d’un cercle d'”élus”.

L’un des plus célèbres “PUA” du cercle a écrit un jour qu’il existe une société secrète dans le monde… qui en fait partie “trompette” ; les autres sont des perdants qui ne peuvent pas y arriver.

Bien sûr, les mots ne sont pas exactement les mêmes, mais c’est le concept qui se cache derrière.

Elle crée un environnement “exclusif” qui élève l’ego des personnes qui en font partie au détriment de… tous les autres.
Utiliser la “routine” pour s’envoyer en l’air

Les soi-disant “routines” ne sont rien d’autre que des histoires et des jeux inventés qui visent à intéresser et à toucher la “cible” désignée.

Il y a des gens qui, lors de la création de leur alter ego, inventent une vie faite de différentes expériences et les répètent ensuite par cœur, même s’ils ne les ont jamais vraiment vécues.

Mais peu de gens le font car, après tout, cela demande du temps et des efforts… il est beaucoup plus facile de naviguer en ligne et de trouver des routines prêtes et testées par d’autres pour apprendre et répéter par cœur.

 
COMMENT TOUT CELA PÉNALISE CEUX QUI REJOIGNENT LA COMMUNAUTÉ ?

Revenons maintenant sur les points ci-dessus en expliquant les énormes dégâts qu’ils peuvent causer.

Je tiens à souligner que bien que les sujets traités dans cette petite section soient le résultat de mon raisonnement, avant de les écrire, j’ai quand même parlé au Dr Annalisa Barbier, afin de m’assurer de leur validité.

Création d’un alter ego : si l’on devait s’arrêter à la création d’un simple surnom, il n’y aurait pas grand-chose à dire, mais la manière dont se crée une véritable identification avec le personnage conduit, au fil du temps, à la création de véritables personnalités distinctes et souvent contrastées.

Ce contraste interne ne vole pas seulement la perception de soi mais crée également d’énormes bouleversements émotionnels qui peuvent, dans des cas extrêmes, se révéler sous la forme de comportements frisant le bipolarisme.

 

Utiliser des acronymes pour catégoriser les femmes : avez-vous déjà vu un film policier dans lequel un méchant kidnappe le fils ou la fille de quelqu’un ? L’une des premières choses que l’on fait lorsqu’une conférence de presse est convoquée, c’est, en supposant que le ravisseur la regarde, de répéter le nom du ravisseur encore et encore.

Le nom est répété parce que cela rend plus difficile la dépersonnalisation de l’être humain et, ce faisant, il devient plus difficile pour le kidnappeur d’accomplir des actions violentes, voire mortelles, contre la personne kidnappée.

L’utilisation d’acronymes tels que HB ou WP, en revanche, a l’effet inverse : en dépersonnalisant ainsi la “cible”, il est vrai que l’impact émotionnel pendant une conversation est diminué, mais il est également vrai qu’il diminue toute capacité émotionnelle et empathique dans la relation avec les autres.

Si cela dure assez longtemps, les capacités émotionnelles et empathiques de la personne qui utilise ces acronymes diminuent jusqu’à presque disparaître et, au cas où vous ne le sauriez pas, le manque d’empathie et d’émotivité sont les deux principaux traits de caractère des personnes communément appelées “psychopathes”.

Les dégâts devraient être évidents, tant pour les femmes qui s’en occuperont que pour le futur citadin lui-même.

 

La croyance d’appartenir à un groupe d’élus : le préjudice est directement lié au point précédent mais n’est pas exclusif à la communauté mais à tout groupe structuré comme une “secte”.

En en faisant partie, on commence à considérer ses propres connaissances et amitiés qui n’approuvent pas ou (heureusement) ne veulent pas en faire partie comme “inférieures” aussi bien que stupides et le résultat est simple : en plus de la désensibilisation, on arrive à la destruction de toute forme de relation humaine “saine”.

 

L’utilisation de routines : l’utilisation de phrases et de jeux programmés et appris par cœur nous assure une augmentation des résultats à court terme parce que nous savons presque toujours quoi dire, mais à long terme, elle assure aussi que la structuration d’une relation émotionnelle saine devient pratiquement impossible.

En fait, lorsque nous utilisons des phrases programmées pour frapper et impressionner, nous faisons en sorte que les personnes qui sont attirées ne le soient pas autant par notre vraie personnalité que par celle qui est construite, de sorte qu’avec le temps et plus précisément lorsque la personnalité originale sort de derrière le masque, tous ceux que nous avons à côté de nous vont soudainement s’éloigner comme par magie ou, au contraire, ils vont se lier à nous dans une relation basée sur la dépendance et non sur l’amour.

 
CONCLUSIONS

Pour le dire simplement : une personne qui se laisse séduire par ce genre d’enseignement, si elle le suit pendant une période prolongée, risque de se rapprocher de la psychopathie, condamnée à des relations vides et à une solitude totale, de vivre un état émotionnel de dégoût constant envers un monde qui “ne comprend pas à quel point il est extrêmement cool” et de se prélasser seule dans les vains succès sexuels obtenus.

Adresse internet de votre Site Lien vers le Site Internet
Acceptation des Conditions
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :
Address Rue du Bugnon 20 - 1005 Lausanne
Catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 1 =